Haut de page
caruso colibri

Caruso - Destination Gironde & Périgord

Caruso 33 - Les bonnes adresses en Girondes
ACCUEIL Caruso33 ACCUEIL  »  LE PÉRIGORD  »  Les 4 couleurs du Périgord Actualiser caruso33

Les 4 couleurs du Périgord

Département de la Dordogne, Région Aquitaine

Le Périgord se décline en 4 couleurs : Périgord noir, blanc, vert, pourpre

Périgueux (Photo : J.MOUCHET)
Périgueux (Photo : J.MOUCHET)
Noix du périgord (Photo : Karl RIQUART)
Noix du périgord (Photo : PHB.cz)
Château de Hautefort (Photo : DR)
Château de Hautefort (Photo : DR)
L'Isle à Neuvic (Photo : Marion VERPILLAT)
L'Isle à Neuvic - à proximité de l'écluse et du château de Mauriac
(Photo : Marion VERPILLAT)
Château de Monbazillac (Photo : PHB.cz)
Château de Monbazillac (Photo : PHB.cz)
 
 
Les quatre couleurs du Périgord

C'est au pluriel qu'il faut parler du Périgord tant la région présente de paysages variés, tant la nature s'est plu ici à brouiller les cartes. Point de hautes montagnes, ni de vastes plaines, pas de grands plateaux, mais une mosaïque de pays individualisés.

Le Périgord se décline en quatre couleurs : blanc, noir, vert et depuis peu pourpre pour le Bergeracois. Le plus célèbre par ses vestiges préhistoriques et historiques est le périgord noir.

Carte périgord 4 couleurs
 
Le Périgord blanc

Autour de Périgueux, les paysages de collines et de coteaux présentent des prairies entrecoupées de taillis de chênes et de châtaigniers. Cette région est traversée par les rivières de Beauronne et de Vern. Le Périgord blanc, à l'image des falaises calcaires de Saint-Astier et des pierres du Causse périgourdin, occupe le coeur du département avec la vallée de l'Isle en descendant vers l’ouest et celle de l’Auvézère en remontant vers l’est. Les Romains y fondèrent Vésone, devenue Périgueux, mais la région possède d'autres attraits, depuis le château de Hautefort, jusqu'aux forêts du Landais, en passant par Neuvic et Saint-Astier, le canton de Vergt ou le pays d'Ans. La vallée de l'Isle est jalonnée de petites villes à vocation industrielle ; les terrains alluviaux se partagent entre la prairie, le maïs, le tabac et le noyer.

Le Périgord noir

Le Périgord noir, avec Sarlat et ses deux magnifiques vallées : celles de la Vezère et de la Dordogne, reflète le caractère sombre des épaisses forêts aux feuillages persistants : « noir comme les bois serrés de chênes du Sarladais ». Massif calcaire vallonné, son altitude n'excède pas trois cent mètres. Il se hérisse au dessus de la cité médiévale de Sarlat, de petits sommets coniques appelés pechs. Les bois de châtaigniers des hauteurs du Sarladais, la forêt Barade de Jacquou le Croquant, la forêt de la Bessède autour de Cadouin offrent de beaux sous-bois de fougères tendres où se cachent les cèpes et les girolles odorants. Vézère et Dordogne, qui confluent à la hauteur de Limeuil, recèlent, sur leurs rives, nombre de sites préhistoriques, grottes et abris-sous-roche que les hommes ont investis il y a des millénaires.

Le Périgord vert

Le Périgord vert couvre le croissant Nord de la Dordogne. Il est composé de landes aux reliefs doux, éclairées par de gais paturâges et rythmées par les forêts de châtaigniers du Nontronnais.

 
Le Périgord pourpre

Le Périgord pourpre, avec Bergerac comme épicentre, fait appel à la couleur du vignoble : « pourpre comme le nectar qui coule des vignes du Bergeracois ».

 
 
 
CRÉDITS PHOTOS : Caruso - Jacques MOUCHET (Périgueux) - Karl RIQUART (noix) - PHB.cz (Château de Monbazillac) - Marion VERPILLAT (Isle, Neuvic)
MOTS CLEFS : Les 4 couleurs du Périgord, périgord vert, périgord pourpre, périgord blanc, périgord noir, Vezère, Dordogne, sites préhistorique, Sarlat, Cadouin, Jacquou le Croquant, la forêt de la Bessède.
DERNIÈRE MISE À JOUR : 24 décembre 2016 12:29