Haut de page
caruso colibri

Caruso - Destination Gironde & Périgord

Caruso 33 - Les bonnes adresses en Girondes
ACCUEIL Caruso33 ACCUEIL  » Patrimoine  »  Les Châteaux Actualiser caruso33
Châteaux de Gironde et du Périgord

Châteaux de Gironde et du Périgord

Benauge, Budos, Cazeneuve, La Brède, Langoiran, Rauzan, Roquetaillade, Vayres, Villandraut, ....

Les châteaux de la Gironde, maisons fortes, moulins fortifiés

Les châteaux et forteresses de Gironde sont autant de paysages, d’architectures, de légendes et de pans d’Histoire de France, à voir et revoir.
Déjà on croit apercevoir les chevaliers dans le halo de poussière soulevée par la course de leurs chevaux. On peut imaginer les batailles tenues au pied de la muraille ou, dans la cour du château, les joutes chevaleresques pour une gente dame…
Le château de Vayres
Château de Vayres
Plusieurs styles “médiéval”, “renaissance”, “classique”, cohabitent parfois au sein d’un même édifice. C’est le cas des châteaux de Langoiran et de Vayres, dont les magnifiques jardins à la française plongent vers la Dordogne.
Lorsque le 21 mars 1152, après quinze ans de mariage, le divorce d'Aliénor d'Aquitaine avec Louis VII est prononcé par le synode de Beaugency, se prépare le destin anglais du duché d'Aquitaine. Retrouvant sa liberté et sa dot, Aliénor s'empresse de l'offrir à Henri II Plantagenêt, futur roi d'Angleterre.
Par ce mariage, la moitié du royaume devient «anglais» et ce, pour trois siècles. Les conflits intérieurs du clan Plantagenêt divisent les Aquitains, les uns restant fidèles au roi de France, les autres cherchant des avantages dans le camp du roi d'Angleterre et d'Aquitaine.
Le château de Benauge
Château de Benauge
Au Moyen-Âge, Benauge est le siège de l’une des plus importantes seigneuries du Bordelais. La place forte fut élevée vers la fin du XIe siècle, ou vers la fin du XIIe. Elle occupe le point culminant de l’Entre-deux-Mers bordelais, à 122 mètres d’altitude, d’où elle dominait une bonne partie de la seigneurie et surveillait d’importants axes de communication de l’Entre-deux-Mers. Le site et l’aspect extérieur de la forteresse sont saisissants à voir. En effet les fortifications sont dans un état de conservation assez exceptionnel et témoignent de la grandeur passée de ce château qui fut l’un des plus importants de la Gironde.
Le château de Curton est antérieur de peu à la guerre de cent Ans; il en reste un magnifique donjon crénelé, à six étages voûtés, le plus haut du pays.
Face aux pressions exercées par les troupes du roi de France, les rois d'Angleterre éprouvent à la fin du XIIIème siècle le besoin de conslider la défense du duché Aquitain. Cette préoccupation rejoint celle de la noblesse locale désireuse de conserver les avantages que lui valait l'union avec l'Angleterre.
Château de Villandraut
Château de Villandraut
Le château de Villandraut constitue un bel exemple de l'architecture défensive des années 1300-1400 en Gironde, période trouble marquée par la guerre de Cent Ans.
Véritable palais forteresse, édifié par Bertrand de Got (le pape Clément V), dont les murs abriteront la cour pontificale en 1308/1309, le château de Villandraut va servir de modèle à d’autres constructions fortes du bazadais, dont l’une des plus remarquables, Roquetaillade, à Mazères.
Château de Roquetaillade à Mazères
Château de Roquetaillade
Roquetaillade présente l'originalité de regrouper sur un même lieu deux châteaux, l'un du XIIIème siècle et l'autre du XIVème. Ouvert à la visite depuis 1956, il s'agit là d'un monument incontournable en Aquitaine.
Château de La Brède - DR:OT MONTESQUIEU
Château de Roquetaillade (Photo : N.Benedicto)
Le château de Budos
Château de Budos
Le château de Budos, dans la vallée du Ciron fut construit en 1306 par Raymond Guilhem de Budos, neveu du pape Clément V. Située dans ce lieu magnifique, cette forteresse ruinée témoigne du plan des “Châteaux Clémentins” : un quadrilatère (46 m x 56 m) muni d'une tour à chaque angle. À la fois forteresse et palais, l'édifice imite le château pontifical de Villandraut. Inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 1988, le château fait aujourd’hui l’objet d’une restauration sous la direction de l’association Adichats. par son plan.
Château de Rauzan
Château de Rauzan
La forteresse de Rauzan dresse ses murailles sur un plan presque ovale qui épouse l'aiguille rocheuse; l'enceinte crénelée est conservée. Le corps de logis principal a été aménagé et décoré au XVe siècle quand il appartenait à Bernard d'Angevin, chancelier des rois d'Angleterre; trapézoïdal, un de ses angles est empâté d'un gros donjon rond qui venait surveiller de très haut la porte d'entrée. C'est certainement un des plus beaux châteaux anglais.
Château de Cazeneuve
Château de Cazeneuve
A Préchac, à la limite des Landes, se trouve le château de Cazeneuve, ancienne résidence des rois de Navarre. De style Renaissance, ce château du XVIIème siècle possède de magnifiques appartements royaux meublés d'époque, des caves d'origines médiévales ainsi que des grottes.
Dominant la Garonne et la bastide de Cadillac, le château des ducs d'Epernon est un brillant exemple d’une architecture du début du XVIIe siècle en Gironde. Le château de Cadillac fut en son temps un monument prestigieux rivalisant avec les domaines royaux. Il incarnait alors la toute puissance et la fortune de son propriétaire Jean-Louis Nogaret de la Valette, premier duc d'Épernon, favori de Henri III puis haut personnage sous Henri IV et Louis XIII.
Château de Cadillac
Château des ducs d'Epernon à Cadillac
Au XVIIIe siècle, les châteaux adoptent un style dit classique. Il n’est plus question de se protéger ; place à l’esthétique, que symbolisent à merveille les châteaux de Beychevelle, Malle ou encore celui du Bouilh, à la superbe façade néoclassique.
La Brède, demeure de Montesquieu
Baron de La Brède, Montesquieu, descendant d'une famille de parlementaires bordelais, chérissait son domaine plus que tout. Homme de pensée, aux honneurs de la cour il préfère son chateau girondin. Et, entre deux voyages - il a sillonné l'Europe -, il se terre dans sa bibliothèque. Par bonheur, le château de La Brède et son environnement proche n'ont guère changé de physionomie depuis la disparition de Charles Louis de Secondat en 1755. Les douves sont toujours peuplées de carpes, et d'élégantes passerelles ont remplacé le pont-levis massif. L'intérieur délicieusement meublé recèle un trésor : la bibliothèque où l'écrivain aimait à écrire. Sept mille ouvrages y sont rassemblés.
Château de La Brède - DR:OT MONTESQUIEU
Château de La Brède (Photo : DR Office de Tourisme de Montesquieu)
 
CRÉDITS PHOTS : Caruso
MOTS CLEFS : Le château de Benauge à Arbis, Le château du Bouilh, Le château de Budos, Raymond Guilhem de Budos, pape Clément V, château de Villandraut, château de Vayres, château de Roquetaillade, Le château de Cazeneuve, Le château de Malle, le château de Rauzan, le château de Langoiran, Le Château des Ducs d'Epernon à Cadillac.
DERNIÈRE MISE À JOUR : 09 mars 2015